Portail candidat HEP VAUD
Fin navigation principale
Début navigation chapitre
Fin navigation chapitre
Début contenu

Le profil d’enseignant dans ses grandes lignes

Dernière mise à jour le 12 août 2015

L’enseignement est une profession complexe et toujours plus exigeante. De nouvelles compétences et qualités sont imposées par l’évolution de la société. Un défi qui rend le métier plus passionnant encore!

Il n’existe pas de méthode pédagogique «miracle». Une bonne formation fournit à l’enseignant les compétences essentielles, mais certaines capacités, nécessaires à l’exercice de la profession, ne s’acquièrent pas dans les livres. Citons-en quelques-unes:

Le désir de transmettre

L’envie de communiquer son savoir reste une qualité primordiale de l’enseignant. Donner aux élèves les compétences pour construire étage par étage l’édifice de leurs connaissances doit constituer la motivation première de l’enseignant.

Sans elle, la profession risque de paraître fade et peu gratifiante, car l’observation des progrès et des efforts accomplis par les élèves est sûrement l’une des plus belles récompenses du métier. Lorsque le résultat des efforts déployés tarde à se manifester chez les élèves, cette envie d’apprendre peut devenir source de frustration. Elle reste quoi qu’il en soit indispensable à l’exercice de la profession.

La faculté d’adaptation

Pour permettre aux élèves de construire leurs compétences, l’enseignant doit toujours tenter d’utiliser les «outils» les mieux appropriés et les plus actuels, une tâche rendue toujours plus ardue par l’accélération de l’apparition de nouvelles technologies. Ces évolutions diversifient les sources d’informations mises à disposition des élèves. L’enseignant ne constitue plus la seule source de savoir. Il doit pouvoir les guider dans leur accès aux informations et leur apprendre à distinguer celles qui sont pertinentes. Il lui faut aussi savoir profiter des nouveaux outils d’apprentissage offerts par ces évolutions.

L’enseignant doit par ailleurs s’adapter constamment aux résultats de la recherche en pédagogie pour revoir la dynamique et le contenu de ses cours et prendre en compte les modifications des lois et du système d’enseignement. La profession n’a rien de figé ou de traditionaliste: l’enseignant est aux premières loges de l’évolution de la société!

La gestion des responsabilités

L’enseignement est une fonction qui implique des responsabilités importantes. Ce sont les savoirs et les compétences transmis durant leur scolarité qui permettront aux élèves de construire leurs connaissances, leurs opinions et à terme, leur identité.

Avant de se lancer dans la formation, le futur enseignant doit être conscient du niveau élevé de responsabilité qu’il devra être capable d’assumer durant sa carrière.

La capacité à collaborer

Savoir travailler en équipe est une des compétences clés de l’enseignant. Il doit être capable de collaborer efficacement avec l’équipe d’enseignants de son école, mais aussi être à même de travailler avec des psychologues, des travailleurs sociaux et des psychiatres et de dialoguer régulièrement avec les autorités.

L’enseignant doit également représenter un interlocuteur professionnel et digne de confiance face aux parents d’élèves qui attendent parfois d’être rassurés. Loin d’être une profession individualiste, l’enseignement est un véritable travail d’équipe.

La réactivité et la sensibilité

L’incertitude est inhérente à la profession. Tout au long de sa carrière, l’enseignant doit savoir réagir à des situations très diverses et faire preuve de créativité. Cette aptitude est d’autant plus importante que notre société devient toujours plus multiculturelle. Les classes s’internationalisent et l’imprévu s’ancre encore davantage dans le quotidien. La gestion de cette diversité exige de l’enseignant qu’il fasse preuve d’une sensibilité accrue aux différences culturelles afin de réagir au mieux aux nouvelles situations qui se présentent à lui.

L'aptitude à être porteur de savoir

L’enseignement est une profession exigeante. Elle requiert de l’enseignant qu’il maîtrise parfaitement les disciplines qu’il enseigne mais aussi qu’il en possède une vision critique et en connaisse les limites. Il doit aussi être capable de présenter différents points de vue qui correspondent à la diversité des courants théoriques.

Le rôle de porteur de savoir implique aussi que l’enseignant porte un regard critique sur lui-même et sur sa fonction. Il doit être conscient de ses propres habitudes culturelles et de la manière dont elles influencent sa manière d’enseigner.

Cet article vous a été utile :
 
 
 
 
 
 
Début marge
Fin marge
Fin contenu
Début chemin de navigation
Fin chemin de navigation
Début pied de page
Fin pied de page